Drones Paris Région 2018-02-06T06:29:59+00:00

Le Cluster

Drones Paris Région

Salon Drone Paris Région

Le salon du drone professionnel

En Île-de-France

 27 – 28 – 29 Septembre 2018

Le Cluster c’est quoi ?

Aux drones fallait-il un cluster ?

Oui, certainement, dit la conviction qui nous anime et qui repose sur des constats simples :

– les drones sont une filière d’avenir. Les potentialités sont immenses et ouvrent sur une nouvelle époque, sur une aventure qui impactera fortement nos vies quotidiennes. Les drones permettront la construction d’un monde plus sûr, en particulier dans les transports ; un monde plus écologique qui ciblera mieux les intrants agricoles ; un monde mieux desservi ; un monde où l’on sauve davantage de vies.

– En France, et singulièrement en Essonne, nous avons toutes les compétences pour être les leaders mondiaux de la filière : aéronautique, optique, télécommunication, algorithmie, traitement de données, intelligence artificielle. Autant de domaines dans lesquels la France est extrêmement bien positionnée. Il ne tient qu’à nous d’assembler ces savoir-faire, ces compétences pour donner un élan.

Ce cluster répond à l’opportunité présentée par un lieu : les terrains de l’ancien Centre d’Essais en Vol qui, à cheval entre deux intercommunalités, permettent de faire voler des drones. Mais le choix du lieu n’est pas opéré par défaut ; sur ce territoire les projets sont nombreux  – Amazon, ferme de permaculture, événementiel…  Le choix du lieu repose sur une tradition aéronautique forte et présente. Ici les gens aimaient les drones avant même de les avoir vus naître.

Le cluster a un an. Après plusieurs mois d’échanges, sous l’impulsion des collectivités locales et avec le soutien déterminé de l’État, il est né selon une démarche commune de bien des acteurs de la filière.

Il faut évoquer son conseil d’administration dans lequel siègent l’État, la Région, le Département, les intercommunalités, les communes, les entreprises comme Silic Drone, Drone center, Aeracces, Azur drone. L’Onera est présente également, ainsi que des partenaires comme le Pôle Astech Paris-Région, Optics Valley, Essonne développement, la CCI, le Pôle systématic, Incub Alliance, l’Université d’Évry, l’école Polytechnique.

Cette diversité est représentative de la nécessité de tous les acteurs au fonctionnement du Cluster.

Nous ambitionnons d’être un catalyseur du développement de la filière, Nous voulons permettre des essais en vol et des formations. Nous voulons que les entreprises puissent s’installer ici en raison d’une offre immobilière adaptée. Nous voulons contribuer à la rencontre entre offre et demande, entre technologies, compétences et besoins. Nous voulons contribuer à des projets structurants sur la filière comme celui des espaces aériens sur lequel nous allons travailler avec Eurocontrol. Nous voulons aussi aider les entreprises à grandir avec les programmes d’incubation et nous voulons contribuer à la visibilité de la filière en organisant des rencontres entre professionnels, nous voulons travailler à une plus grande acceptation des drones par la population.

En un an, quel chemin parcouru ! Le cluster compte désormais une petite cinquantaine d’adhérents, trois grands groupes nous ont rejoints.

Mais quelles sont les conditions de succès de ce cluster ?

Lancé par les acteurs publics qui l’encouragent, ce sont les entreprises qui le feront vivre. Nous avons besoin des idées, de l’énergie, de l’enthousiasme des PME ; nous avons besoin des grands groupes qui ouvriront des opportunités de marchés ou simplement seront des clients potentiels pour inspecter des infrastructures, effectuer des observations, livrer des colis… Nous avons tous intérêt au développement de la filière. Ce cluster, ce lieu d’échanges, ce catalyseur, est un bien commun dont chacun tirera les bénéfices dans la durée.

J’invite donc solennellement toutes les grandes entreprises à participer à notre démarche et à soutenir l’action de ce cluster. Dans la durée tout le monde y gagnera.

La littérature est foisonnante pour expliquer ce qui d’un territoire un lieu propice à l’innovation. Elle parle de proximité géographique, cela ne suffit pas ; elle parle de concentration des capitaux, des ressources humaines, des talents, cela ne suffit pas.

L’innovation appelle un état d’esprit spécifique, ce que les Anglos-Saxons nomment Pay it forward qui est le contraire de Pay it back. Cela peut vouloir dire payer à l’avance, donner avant de recevoir ou transmettre à d’autres ce que l’on a reçu, bref s’engager. C’est cet état d’esprit qui fait la différence. Je ne vous demande pas de divulguer au premier venu vos trouvailles, mais je vous invite à choisir la coopération plutôt que la concurrence, la confiance et l’ouverture plutôt que le repli sur soi, le don plutôt que l’excès de rigueur comptable. L’état d’esprit fera de notre lieu commun, de notre cluster partagé un véritable lieu d’innovation et d’échanges. Venez avec vos idées, vos besoins, vos compétences mais surtout avec un état d’esprit positif. Soyez prêts à donner avant de recevoir. Le potentiel de la filière est immense, l’avenir est prometteur, il ne fonctionnera que si nous le construisons ensemble.

Nicolas Méary, Président, Cluster Drones Paris Région

JE CHERCHE

NOS PARTENAIRES